Il faut sauver le Professeur Livingstone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il faut sauver le Professeur Livingstone

Message par Prof. Livingstone le Jeu 29 Jan 2015 - 14:29

Mardi soir dernier, en rentrant au camp, le Professeur Livingstone a eu la brillante idée de tester les propriétés magiques de cette pierre mystérieuse, qu'il aurait trouvé "quelque part dans le sable, chez les Draeneis", selon ses propres mots.

N'ayant aucune idée des effets de la dite pierre, Rhodan et Brubrik l'ont toutefois encouragé à l'utiliser. Ce que le Professeur s'est bien entendu empressé de faire, très enthousiaste. Mais après quelques secondes d'incantation, Livingstone disparut, sans laisser de traces. S'était-il transformé en insecte ? Était-il devenu invisible ? Était-il... mort ?

Lorsqu'il rouvrit les yeux, le Professeur se rendit compte que, d'une part, il était toujours bien vivant, d'autre part qu'il se trouvait sans doute à des dizaines et des dizaines de kilomètres du campement, en enfin qu'il était bloqué au sommet d'une très haute montagne. La couleur rouge de la terre, les éclairs qui embrasaient le ciel, les démons qu'il apercevait au loin, il n'y avait pas de doute possible, il devait être en enfer.

Il n'avait là pour seule compagnie ce qui semblait être un autel démoniaque, entouré de quatre squelettes assis en tailleur. Qu'allait-il faire ? Il ne pouvait qu'attendre. Les heures passèrent, et lorsqu'il fut persuadé qu'il était déjà coincé depuis une semaine et qu'il allait se résigner à boire sa propre urine pour survivre, un miracle se produisit.

Grip, son corbeau gilnéen domestique, apparu d'on ne sait où, et si nicha sur sa tête, comme si de rien était. À la connaissance du Professeur, Grip n'avait pas la capacité de traverser les mondes pour se rendre en enfer. Il devait donc bel et bien se trouver toujours et encore sur Azeroth ! Ni une, ni deux, il se saisit d'une plume du volatile, déchira un pan de sa vieille cape, et se mit à écrire.


Chers amis,

Si mes calculs sont exactes, plusieurs mois ont passé depuis cette nuit fatidique où j'ai eu l'imprudence d'utiliser cette maudite pierre de téléportation !

Mais sachez que je suis toujours en vie, même si je ne suis plus que l'ombre de moi-même. Je me suis en effet retrouvé coincé au sommet d'une montagne, et suis dans l'incapacité totale de m'en aller sans risquer une mort certaine. Si seulement j'avais sur moi une machine turbo-chose !

Mais Grip, mon cher vieux corbeau, a fini par me retrouver ! Je vous envoie donc cette lettre, dans l'espoir que vous me retrouviez et veniez à mon secours.

J'ignore où je me trouve précisément, mais voici quelques indications. La terre est rouge et le ciel flamboie de milles éclairs ! L'horizon est parsemé de dizaines de démons plus affreux les uns que les autres, et il me semble distinguer, à l'ouest de ma position, un gigantesque portail entouré de deux statues. Et enfin, l'océan s'étend à perte de vue au sud et à l'est.

Je vous en prie, hâtez-vous de venir me chercher ! Je manque de vivres, j'ai déjà dégusté l'une de mes chaussures, et l'autre risque de ne pas faire long feu ! De plus, ces squelettes commencent à me regarder d'un drôle d'air, et j'ai peur de bientôt sombrer dans la folie...

À moi !!!!

Professeur Jonathan D. Livingstone.

PS : Navré pour l'odeur incommodante de cette lettre, j'ai du utiliser ce que j'avais "sous la main" en guise d'encre.


Grip saisit alors le parchemin de fortune entre ses serres, et s'envola pour rejoindre le campement. Le Professeur n'avait plus qu'à attendre, et espérer.



(HRP : On essaye de jouer ce petit event de sauvetage ce soir pour ceux qui sont partants, rendez-vous aux alentours de 21h !)
avatar
Prof. Livingstone
Chef de Troupe

Race : Worgen
Classe : Voleur

Messages : 174

Voir le profil de l'utilisateur http://foire-quatre-vents.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum