Au secours mes pièces détachées !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au secours mes pièces détachées !

Message par Brubrik Finbraquet le Jeu 2 Avr 2015 - 16:38

Je serai là
avatar
Brubrik Finbraquet

Race : Gnome
Classe : Moine

Messages : 109

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours mes pièces détachées !

Message par Brubrik Finbraquet le Ven 3 Avr 2015 - 21:46

Au secours mes pièces détachées !

Nous avions trouvé Sardine Amouk. Nous savions où il se cachait. Et nous allions partir à sa rencontre. Sardine "Le Héraut" savait en effet beaucoup de choses à propos du vol de la turbine nano-atomique X3D14 de Beldo Statiks, mais ça n'a pas été facile de lui tirer les vers du nez. L'interrogatoire à l'auberge de la Vieille Ville se conclu avec tous les renseignements nécessaires pour continuer l'enquête. La bourse remplie d'or que Beldo avait confier à la compagnie fut, en revanche, plus légère de deux cents pièces d'or mais le prix en valait la chandelle.

La troupe apprit que les voleurs de la turbine étaient des anarchistes antigouvernementales qui avaient une cachette secrète à la Marche de l'Ouest aux alentours du cratère. C'est avec ces informations que la compagnie partit en direction de leur objectif.
Arrivée au cratère de la Marche de l'Ouest:
Layden prit sa forme de corbeau pour aller en reconnaissance des lieux et trouva la tanière des gredins. Ils étaient nombreux, ils avaient des chiens et étaient lourdement armées. Impossible pour la troupe d'entrer par la force. Le petit Randyl "aux escargots" fournit une information capitale. La pause déjeuné des voleurs. L'escouade allait en profiter pour infiltrer la caverne. Un lambeau d'étoffe rouge accroché autour du bras, cou ou à la taille allait les faire passer pour des membres du groupuscule anarchiste.
L'entrée de la tanière:
L'endroit avait été en effet déserté par les gardes. Dans la caverne, des amas de caisses jonchaient les murs. L'odeur de souffre et la chaleur s'intensifiait au fur et à mesure qu'ils approchaient le fond et ils pouvaient entendre un bruit de moteur assourdissant. Ils trouvèrent un garde toujours en poste à l'entrée d'une immense salle. La compagnie prit son courage à deux mains et se fit passer pour les mécaniciens chargés de la maintenance. Le garde, un peu crétin mais muni d'une énorme masse, se fit berner et la troupe finit par passer.
Le garde:
Ce qu'ils virent, ils n'allaient pas l'oublier de ci-tôt... Des enfants esclaves étaient enfermés dans des cages tandis que d'autres alimentaient en charbon le foyer d'une turbine immense. Les Bandits préparaient un attentat massif. La compagnie commença ses recherche mais fit une découverte des plus déplaisante. La bombe était complètement instable, et sans alimentation permanente par les enfants esclaves tout allait sauter d'une minute à l'autre. Après quelques recherches approfondit, ils trouvèrent la turbine mais qu'allait-il advenir des enfants prisonniers là ? Les plus âgés des enfants décidèrent d'eux même de se sacrifier pour laisser les plus jeunes s'enfuir. La compagnie, le cœur lourd (pour certains), accepta cette fatalité. Ils prirent la fuite avec la turbine et le reste des enfants mais le garde était toujours là.
L'évasion:
D'un bond, le Professeur arracha la carotide du garde d'un grand coup de gueule. la voie était libre. Les bandits étaient toujours en pause déjeuné. Ils purent s'évader après une course haletante.

Les enfants reconnaissants s'éparpillèrent dans la nature tandis que notre groupe de héro s'en alla vers d'autres aventures !

Photo finish:

Fin de la mission

avatar
Brubrik Finbraquet

Race : Gnome
Classe : Moine

Messages : 109

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum